Membres inférieurs

Membres supérieurs

Tronc

Sport

Enfants

Petit appareillage

L'entreprise

Aide et support utilisateurs

CHABLOZ
Composants

CHABLOZ
Formations

Aide et support utilisateurs


Marc GAVIOT-BLANC

J'ai découvert le sport vers l'âge de 20 ans. L'embonpoint m'embarrassait. J'ai commencé par la course à pied puis j'ai découvert le triathlon.

La compétition durant une quinzaine d'années et j'ai ensuite ralenti pour donner plus de place à la vie familiale. Mais l'entrainement était maintenu avec malgré tout une préférence pour mon sport de prédilection, la course à pied.

A 55 ans, me voilà fin  prêt pour le semi-Marathon de Perthuis  le 20 septembre 2009. Le 10 septembre je rentre du travail en moto, à la sortie d'un virage un tracteur agricole mobilise toute la chaussée. Le choc est inévitable, la charrue m'écrase la jambe gauche contre le bloc moteur. Ma première pensée :  Perthuis c'est fini.

Pompier, SAMU, hélicoptère. Je me réveille le lendemain à l'hôpital Edouard Herriot, je soulève ma jambe, je comprends tout de suite. Mon épouse se penche sur moi, elle me dit : on s'est renseigné, tu pourras courir. C'est gravé. Je dois recourir dans l'année qui suit.

La rééducation à l'Hôpital de l'Est Lyonnais commence. Je rencontre une équipe de kinésithérapeutes extraordinaire managé par le dynamique docteur RIGAL. Tout le monde devine ma source de motivation, tout le monde m'aide. Je pédale avec ma jambe valide sur les home-trainers. Lors de ma troisième sortie je m'essaye sur un vélo, toujours sur une jambe, ça fonctionne. Ensuite je peux bénéficier du "contre-remous" de la piscine de balnéothérapie pour nager.

Au centre de rééducation je fais connaissance des orthoprothésistes de Rhône Orthopédie, ils sont eux aussi extraordinaires.

L'appareillage pour la prothèse de marche commence, ce sont des mains expertes qui  façonnent les coques et assurent les réglages. J'achète un tandem,  les sorties de vélo hebdomadaires recommencent mais je veux mon indépendance.

Rendez- vous est pris à Oullins, j'ai ma prothèse de vélo six mois après mon amputation. Je peux de nouveau utiliser mon vélo en toute indépendance. Je suis néanmoins toujours obligé de pédaler assis car la "danseuse" est impossible avec un prothèse fémorale.  Et puis au mois de juin 2010, l'ADEPA organise un stage de course à pied à Pontcharra. J'essaye, je commence par une gamelle mais le lendemain  je commande ma prothèse de course à pied.

La course avec prothèse, c'est moins simple que pour le vélo, les débuts sont durs, très durs, mais un peu de persévérance, beaucoup de soutien technique et moral et ……. Je cours.

Le soutien inébranlable de mes proches, leur confiance, leur patience et le 18 septembre 2010 (1 an après l'accident), je boucle le triathlon sprint de Vaulx  en Velin (500m de nage, 20 km de vélo et 5 km de course à pied). Ensuite,  le 10 km de Lyon avec la participation des Kinés de l'HPEL et des orthoprothésistes de Rhône Orthopédie, ils m'ont tous accompagné, c'était magique.

J'ai pu, depuis, participer au semi-marathon de Marrakech, de Lisbonne et de Cannes, c'est des choses que l'on n'oublie pas.

Les visites à Oullins pour les prothèses sont toujours nécessaires, il faut ajuster, régler essayer mais le personnel  est toujours disponible et à l'écoute. C'est la bonne humeur qui règne, du secrétariat à l'atelier.

A ce jour les réglages des prothèses de sport sont optimum, les orthoprothésistes sont parvenus à me confectionner une coque et un nouveau manchon qui limitent fortement les blessures qui m'étaient occasionnés auparavant par les frottements.

J'ose m'engager maintenant en course à pied sur des parcours de plus en plus vallonnées, je participe à des épreuves de Triathlon sur des distances plus importantes (1,5 km de nage, 40 km de vélo et 10 km de course à pied) Un entraînement régulier associé à un matériel prothétique adapté et bien réglé m'ont permis de gagner plus de 40 mn sur mon premier semi-marathon. Mais aussi, je pratique les différentes disciplines avec plus d'aisance et je retrouve des sensations proches de celles que me procuraient mes activités sportives en "valide".

Je nage moins vite mais je nage, je roule moins vite mais je roule, je cours moins vite mais je cours!

Marc

Aide et support utilisateurs - Témoignages et profils - Marc GAVIOT-BLANC - Marc GAVIOT-BLANC

Marc GAVIOT-BLANC